White Paper

5 mesures clés pour une meilleure gestion des opérations informatiques

Résumé Dans un monde en constante mutation, la gestion des opérations informatiques (ou ITOM pour IT Operations Management) n’a jamais été aussi importante. Elle permet aux équipes IT d’assurer la disponibilité, la maintenance et le déploiement du matériel, des logiciels, des services et des processus et leur apporte une plateforme de gestion des opérations unique. Résultats : un précieux gain de rapidité et d’agilité, une visibilité complète et la possibilité de détecter les problèmes plus rapidement. L’organisation bénéficie dès lors d’un moyen efficace et économique pour optimiser ses performances IT et ainsi maximiser les retours sur ses investissements informatiques.

ServiceNow offre une base robuste pour la mise en œuvre d’une gestion des opérations informatiques complète pour l’entreprise, notamment en renforçant le processus de découverte, c’est à-dire la détection de tous les services, appareils, réseaux, applications et systèmes de stockage de toute nature, utilisés au sein de l’organisation. L’ITOM s’appuie sur la découverte pour tenir à jour un inventaire exact et précis de l’ensemble du paysage IT. L’ensemble de l’environnement, y compris les dépendances (dans leur état actuel et tout au long de leur évolution) est cartographié (ou « mappé »), devenant ainsi plus compréhensible pour le personnel IT. Dès lors, celui-ci peut suivre et gérer les systèmes organisationnels en toute confiance et en phase avec les objectifs stratégiques de l’entreprise.

Si les décisions prises et actions menées dans le cadre de l’ITOM reposent sur des données incomplètes, des erreurs seront fatalement commises. Par exemple, une découverte incorrecte des systèmes virtualisés ou des ressources cloud peut engendrer des erreurs et compromettre la disponibilité. De même, si des systèmes vitaux (IBM i ou mainframes IBM, par exemple) sont ignorés lors de la découverte, les responsables informatiques travailleront sur des données incomplètes avec, pour risque, d’aboutir à des conclusions erronées. Une telle situation peut entraîner de lourdes conséquences : réduction de la disponibilité, résolution des problèmes moins performante, problèmes de latence et réactivité insuffisante face aux besoins métier.

Pour obtenir une visibilité complète sur tous les domaines de l’infrastructure et bénéficier d’une gestion optimale des environnements IT, les organisations doivent mettre en œuvre cinq mesures clés de l’ITOM.

  1. Base de données de gestion des configurations
  2. Découverte des ressources IT traditionnelles
  3. Découverte des ressources cloud et virtuelles
  4. Découverte des ressources IBM i et de mainframes IBM
  5. Cartographie des services
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.